Transmettre un savoir presque perdu : la construction d’un qajaq traditionnel inuit [Radio-Canada]

Dans un garage derrière l’Arctic College, à Iqaluit, Moosa et Imilajuq dirigent un atelier de construction de qajaqs (kayaks) traditionnels de la région de Cape Dorset. Cette initiative du groupe Nunavut Youth LEAP (Land-based Education Adventure Program)a pour objectif de transmettre aux jeunes une partie de leur héritage culturel qui n’a pas servi depuis des décennies, dans l’espoir de redonner vie à cette tradition.

Pour cet atelier, deux aînés qui viennent de Cape Dorset et de Kimmirut se sont déplacés. Selon les instructeurs, ce serait les deux dernières personnes à savoir construire un qajaq traditionnel de cette région pour des fins de chasse. Pendant un an, ils aident le groupe à construire deux qajaqs. L’atelier se donne en quatre étapes, trois étapes de construction qui ont lieu en septembre, mars et juin, puis une étape finale, la sortie en qajaq en août.
Le qajaq est un outil indispensable du mode de vie traditionnel inuit. Il permet de chasser et de pêcher sans effrayer les animaux.

 

[Lire la suite ici]

 

Vidéo réalisée par Stéphanie Dufresne

 

Advertisements